Les Nigérians utilisent Bitcoin pour le commerce international malgré les incertitudes réglementaires

Bitcoin (BTC), la crypto-monnaie phare du monde gagne rapidement du terrain dans le monde entier en tant qu’outil de commerce international. Plusieurs hommes d’affaires avant-gardistesNigeria utilisent maintenant la monnaie numérique basée sur la blockchain pour surmonter les obstacles au change dans la région, selon un rapport du 13 août 2020.

Bitcoin (BTC) pas seulement pour les criminels

Il semble que l’ère où Bitcoin Future, l’invention révolutionnaire de Satoshi Nakamoto est synonyme de blanchiment d’argent, de crime et de tout ce qui n’est pas si bon, prend progressivement fin, car la monnaie numérique gagne maintenant des cas d’utilisation plus importants dans le monde entier.

Par sources proche du dernier développement, les hommes d’affaires nigérians utilisent désormais le bitcoin pour payer leurs marchandises importées de Chine, contournant les nombreux défis liés à l’obtention de devises auprès de la banque faîtière du pays.

Chukwuemeka Ezike, un homme d’affaires international né au Nigéria qui sert également de responsable de la communauté à la bourse crypto basée à Singapour, Huobi, est l’un des nombreux Nigérians qui utilisent maintenant Bitcoin pour payer des marchandises à l’étranger.

Bitcoin rend la vie plus facile

Ezike utiliserait chaque mois des milliers de dollars de bitcoins pour payer les entreprises exportatrices chinoises auprès desquelles il achète des pièces détachées automobiles, des équipements de construction et des consommables.

The business mogul says despite the scalability issues of bitcoin, plus the relatively high transaction fees during times of high volatility, paying with bitcoin is faster than exchanging the Naira (Nigeria’s fiat currency) for dollars or the renminbi from the bank or the local Bureau de Change operators.

Notably, Ezike is not the only entrepreneur taking advantage of the borderless and decentralized nature of bitcoin, as Monyei Chinazaekpele, a native of eastern Nigeria also revealed that he recently bought clothes, COVID-19 masks, and test kits from China for resale in Nigeria and paid with bitcoin (BTC).

Explaining the reason behind his decision to join the bitcoin bandwagon, Chinazaekpele hinted that the current unfavorable monetary policies and banking limitations in the country make it almost impossible to pay for goods abroad with ease.

Alors que le bitcoin est de plus en plus adopté par la jeune génération et les hommes d’affaires internationaux au Nigeria, des nuages ​​sombres réglementaires entourent toujours l’espace cryptographique du pays. Cependant, plus tôt en juillet 2019, Rt. Hon. Femi Gbajabiamila, présidente de la Chambre des représentants du Nigéria, a souligné la nécessité pour le pays deformuler réglementation adaptée pour son écosystème de crypto et de blockchain.

Au moment de mettre sous presse, le prix du bitcoin (BTC) oscille autour de 11484 dollars, avec une capitalisation boursière de 212 milliards de dollars, comme on le voit sur CoinMarketCap.